Démarche

démarche.pdf
  DÉMARCHE ARTISTIQUE
Le travail que développe Alexandre Ménard relève d’une approche à la fois picturale, sculpturale et installative de l’image imprimée. Il emploie ainsi principalement la sérigraphie, mais en l’incorporant à un processus de réalisation plus large dans lequel s’entremêlent différentes techniques. Il combine alors le procédé d’impression dans sa forme traditionnelle à des méthodes plus actuelles de traitement numérique de l’image, en usant de ses possibilités de reproduction photomécanique pour créer des estampes qu’il intègre à des assemblages de divers matériaux. En ce sens, l’exploration des modalités de production et de présentation de l’image imprimée occupe un rôle prépondérant dans son travail. Elle l’amène à opérer des glissements des codes et des conventions esthétiques de l’estampe – et donc à en élargir son champ d’action.
À l’aide de ces formes hybrides qu’il crée, il cherche à remettre en question notre rapport face aux objets fonctionnalistes qui prolifèrent en milieu urbain. Par une approche ludique, il explore alors l’aménagement de l’espace public à travers la notion d’appropriation. Il réemploie le vocabulaire des objets qu’il y trouve pour en créer de nouveaux qui leur ressemblent, mais qui en diffèrent néanmoins en valeur d’usage. Il s’intéresse davantage aux données rendant possible leur production plutôt qu’aux objets eux-mêmes. Ainsi, il les détourne en les recodifiant, afin de produire des décalages parodiques des normes qui régissent leur fonction, leur fabrication et leur implantation sur notre territoire. Il leur insuffle un sens nouveau – à l’encontre de la généricité de leur fonctionnalisme – dans le but de faire émerger une certaine dimension poétique de leur recontextualisation. Il souhaite ainsi donner une nouvelle visibilité à ces objets qui agissent comme intermédiaire entre le citadin et les nécessités de la vie urbaine, afin que son travail puisse offrir la possibilité de poser un regard différent sur notre environnement.

 

  BIOGRAPHIE
Alexandre Ménard complète actuellement sa maîtrise en arts visuels et médiatiques à l’Université du Québec à Montréal. Lauréat en 2016 des prix Albert-Dumouchel pour la relève et BMO 1res œuvres (lauréat provincial), il a réalisé des résidences de recherche et de production dans des centres d’artistes spécialisés en arts d’impression, en plus d’avoir participé à des expositions à Montréal, Sherbrooke, Ottawa et Toronto.